La retraite d’un salarié non cadre

Auteur : Christèle Boisseau-Potier
juin 2012

Salarié non cadre : vos droits pour partir à la retraite Vous êtes un salarié non-cadre et vous vous posez des questions sur votre régime retraite ? Sur votre régime complémentaire ? Ne cherchez plus, nous avons les réponses !

L’ensemble des actifs cotise aux caisses de retraite en France depuis 1945. Ce système de retraite comprend deux caisses. Une retraite de base, gérée par la caisse de Sécurité sociale, et divisée en régime général à destination des salariés du privé, et régimes particuliers adressés spécifiquement aux fonctionnaires, artisans, agriculteurs… Une retraite complémentaire obligatoire, qui existe depuis 1973, et qui est gérée par une caisse indépendante de la Sécurité sociale. Il s’agit aujourd’hui de l’Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés).

La complémentaire Arrco

En tant que salarié non-cadre de votre entreprise, vous avez donc droit au régime de retraite de base et à la retraite complémentaire. Vous dépendez pour cela de l’Arrco. Toutes les entreprises doivent cotiser obligatoirement aux caisses de retraite complémentaire, Arrco et Agirc (pour les cadres uniquement). L’information est indiquée de façon claire et sur vos bulletins de salaire, et dans votre contrat de travail.

L’Arrco est là pour vous faciliter la vie et les démarches. L'association gère en effet le régime de retraite complémentaire de l’ensemble des salariés du secteur privé de l’industrie, du commerce, des services et de l’agriculture.

Les points de retraite

Là encore, le principe est simple : vous cotisez chaque mois pour votre caisse de régime complémentaire. Ces cotisations se transforment chaque année en des points de retraite qui compteront pour la somme finale que vous toucherez à la retraite. En effet, tous les points cumulés permettront à votre organisme de retraite complémentaire de calculer le montant de la retraite Arrco, qui viendra donc en complément de votre régime de retraite de base financé, lui, par la Sécurité sociale. « Le nombre de points multiplié par la valeur du point donne la rente annuelle, précise Philippe Le Chevalier, conseiller patrimoine et prévoyance rattaché au réseau AXA. Au 1er avril 2012, la valeur du point Arrco est de 1,2414 € et le salaire de référence est de 15,0528 €. »

Au total, l'Arrco couvre près de 17,5 millions de cotisants et 11,2 millions de retraités. Vous pouvez à tout moment consulter votre relevé de points Arrco, soit par Internet sur le site de votre groupe de protection sociale, soit directement en téléphonant à votre caisse de retraite complémentaire. Année par année, entreprise par entreprise, tout vous sera communiqué et si vous remarquez une erreur, vous pouvez rectifier le tir, preuves justificatives à l’appui.

Pour en savoir plus :

www.arcco.fr

www.agirc-arcco.fr

www.agircarrco-actionsociale.fr

Christèle Boisseau-Potier © Cadremploi.fr


haut de page