La retraite anticipée

Auteur : Christèle Boisseau-Potier
juin 2012

Vous désirez partir à la retraite avant l’heure ? Pourquoi pas ? Mais pour cela, vous devez d’abord vous adresser à votre caisse de retraite afin de vérifier si vous remplissez toutes les conditions : durée de travail, d’assurance, nombre minimum de trimestres validés… À vos papiers !

Vous avez une longue carrière professionnelle à votre actif et vous souhaitez vous arrêter de travailler plus tôt que prévu ? C’est possible, mais à certaines conditions. La retraite anticipée pour carrière longue signifie en clair partir avant l’âge minimum légal, c’est-à-dire entre 60 et 62 ans selon votre date de naissance.

Retraite et carrière longue

Condition sine qua non : avoir commencé à travailler très jeune et justifier d’une certaine durée d’assurance (durée totale d’assurance, tous régimes confondus, et durée minimale d’assurance en début de carrière). Prenez note que la durée d’assurance est l’élément clé de votre départ en retraite quel qu’il soit. C’est en effet cette durée qui détermine l’ensemble des trimestres permettant l’acquisition des droits à une pension de retraite du régime général de Sécurité sociale.

Cette durée d’assurance va bien sûr varier selon votre année de naissance, l’âge à partir duquel votre départ à la retraite anticipée est envisagé et l’âge à partir duquel vous avez commencé à travailler. A noter : si vous obtenez le droit de bénéficier d’un départ en retraite anticipée pour carrière longue, la pension sera automatiquement calculée au taux plein.

La retraite anticipée des travailleurs en situation de handicap

La loi est très claire sur ce point : les travailleurs en situation de handicap peuvent bénéficier d’une pension au taux plein de 50% avant l’âge légal de départ à la retraite s’ils réunissent certaines conditions. Tout d’abord ils doivent justifier d’une durée d’assurance et de périodes cotisées variables selon leur âge, à la date d’effet de leur pension. Ensuite, ils doivent avoir été atteints d’une incapacité permanente de 80%, ou avoir été reconnus travailleurs en situation de handicap au sens de l’article L. 5213-2 du code de travail. Cette incapacité de travailler doit être prononcée généralement par la CDAPH, la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées.

Demande de situation vis-à-vis de la retraite avant 60 ans

Le travailleur concerné doit d’abord vérifier auprès de sa caisse de retraite de son dernier régime d’affiliation (régime général, régime des salariés agricoles, régimes des professions artisanales, etc) si sa situation est claire, s’il répond à toutes les conditions, puis faire une demande par écrit (lettre recommandée avec accusé réception de mise). Le document à demander s’intitule : « Demande de situation vis-à-vis de la retraite avant 60 ans ». Si les toutes les conditions sont réunies, la caisse de retraite délivre un justificatif de situation vis-à-vis de la retraite anticipée en plus d’un imprimé de demande de retraite spécifique aux personnes en situation de handicap et donne un calcul estimatif de la pension à laquelle le salarié pourra prétendre.

Pour en savoir plus :

Le site internet de la Cnav

Code de la Sécurité sociale : articles L351-1-1, D351-1-1 à D351-1-3.

Christèle Boisseau-Potier © Cadremploi.fr


haut de page